Bien chers amis,

Depuis pas mal de temps, le coronavirus fait trembler le monde, jusqu’à déboussoler toute sa mécanique, le faire paniquer et éliminer une partie de sa population.
Beau succès, pour un si petit être qui mesure moins d’un millième de millimètre.
Il a su imposer à plus de la moitié de l’humanité le besoin de se cacher, chacun dans sa maison. Cet ennemi inconnu, invisible, terrible, n’épargne personne, jeunes et vieux. Il a provoqué dans nos esprits bien plus que de l’inquiétude, de la peur !
Il nous effraie parce qu’on ne connaît pas ses secrets diaboliques. C’est pour cela que nous nous sommes confinés chez nous, distants de nos bien-aimés, de nos familles et de nos églises. Il a parfaitement réussi à nous isoler les uns des autres et pour certains, qui sont entassés dans de petits logis, à s’exaspérer mutuellement, voire à développer de la violence envers les plus faibles. Nous ne pouvons pas non plus oublier nos ainés subissant la double peine d’une réclusion insupportable dans leur chambre médicalisée…
Par contre, c’est autre chose lorsque cette mise à l’écart forcée est acceptée dans l’espérance et que l’on décide de tirer le meilleur profit d’une telle situation prolongée.

Plusieurs ont appris à devenir de bons pédagogues avec leurs enfants, d’autres à étudier la musique ou à retrouver un instrument délaissé, une langue étrangère ou à se familiariser avec l’informatique. La richesse inattendue des idées constructives est sans limite. J’ai même su que des personnes indifférentes à la cuisine (ou à la pâtisserie) se sont mises à préparer les repas familiaux quotidiens !

Le sentiment de solitude que nous avons certainement tous ressenti, nous pousse inévitablement et personnellement à réfléchir sur son sens et à rentrer en nous-mêmes.
Ce confinement n’a pourtant rien de nouveau pour les chrétiens qui aiment méditer la Parole de Dieu. Pensons à Joseph vendu, privé de liberté et exilé en Égypte. Il a connu l’enfermement injuste (Genèse 39:19-23). Que dire du Peuple d’Israël reclus dans le désert pendant 40 années ? De Jérémie (Jérémie 32:2) et de tant d’autres ? Plus près de nous, quelle leçon tirer de l’expérience des 40 jours au désert de Jésus après son baptême ; de l’enfermement dans la cécité de Paul avant son ministère tellement fécond ou dans sa captivité avec son inséparable frère Silas, annonçant la Parole du Seigneur au geôlier et à sa famille ; de Pierre lié de chaînes avant d’être délivré par l’ange à la gloire du Ressuscité ; des disciples inquiets, confinés dans la chambre haute avant que le Saint Esprit ne les visite et les remplisse de sa puissance ? De ces quelques exemples, nous savons que le meilleur, le parfait, était au bout de l’épreuve.

Et qu’en est-t-il pour nous actuellement, quelle initiative pouvons-nous entreprendre ensemble et seuls, afin de vivre de tels moments de disponibilité toujours plus près du Seigneur ?

Beaucoup d’amis de la CMM ont désiré nous faire part de leur volonté d’approfondir leur vie de prière et de revisiter les aspects fondamentaux de leur relation personnelle avec Dieu.
Aussi, c’est Bible en main que notre équipe, pour ces mois particuliers, a médité et mis en forme 31 priorités individuelles destinées à faire grandir notre intimité avec le Seigneur.
Le chiffre 31 n’est pas limitatif mais il correspond à chaque jour d’un mois. La priorité du jour s’appuie sur un passage de l’Écriture. Chacune d’entre elles s’adresse à notre attitude, à notre comportement et à nos efforts pour plaire au Seigneur en obéissant à sa volonté.
C’est donc sous forme de liste que nous vous proposons ce temps de prière solitaire et solidaire. Ceci n’a rien de surprenant car nous aimons faire des listes de toutes sortes afin de ne rien oublier. La plus populaire d’entre elles est certainement celle que nous écrivons tous les jours avant d’aller faire nos courses. Il y a aussi ce que nous collons sur notre réfrigérateur, ces papiers intitulés : « liste des choses à faire ». Ces listes répondent à notre besoin de rationaliser, d’organiser, de mettre de l’ordre dans l’espace de nos journées et surtout… de ne rien oublier. C’est ainsi que la liste des priorités du quotidien passe nécessairement par le temps consacré à notre rendez-vous avec Dieu !

Ne vous éloignez pas de cette liste à télécharger, mettez-la près de votre Bible et structurez avec le plus grand profit ces journées où votre temps passé coïncidera avec le temps de ces « Minutes qui changent votre monde ».

De tout cœur ensemble et, prenez bien soin de vous,

 

 

PS : Le temps de prière doit être la priorité autour de laquelle le reste de notre existence va s’ordonner. Une des choses les plus précieuses que nous ayons à offrir à Dieu est notre temps, celui limité de notre existence. Et, dans l’économie normale de la vie chrétienne, Dieu a aussi prévu que nous soutenions l’annonce de l’Évangile, comme le faisaient ces femmes pour soutenir le ministère terrestre de Jésus et de ses disciples (Luc 8:1-3). Nous pouvons affirmer aujourd’hui que la CMM a besoin de vos pensées et de votre soutien par un don fraternel et volontaire.

Liste à télécharger : 31 priorités pour la croissance de notre vie de prière

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour