Mais que se passe-t-il ?
« Nous vivons un cauchemar éveillé !
Nous avions pourtant vu des tsunamis, des guerres civiles, des tremblements de terre, des éruptions volcaniques, des catastrophes épouvantables, des épidémies effrayantes, et nous pensions avoir tout vu. Mais non !
Nous avons été informés de tout ce qui se passait au loin et nous pensions être préservés.
Pas ici, pensions-nous. Mais non !
Sont entrés dans notre quotidien et dans notre vocabulaire, des mots qui font frémir : pandémie, distanciation, gestes barrières, bulle sociale, cluster, confinement, mais surtout virus et Covid-19.
Soudain, tout se fige, tout s’arrête.
Le choc, et l’onde de choc qui dure, et dure encore ! »
Ainsi commence…

Ainsi commence le texte du nouveau traité que nous avons joint à cet envoi.
Il a été réalisé avec soin par une équipe d’amis de la CMM qui se sont mobilisés en cette fin d’année autour de notre équipe. Avec elle, ils ont voulu manifester que le temps est venu de se serrer les coudes encore davantage, afin d’intensifier le témoignage d’espérance que porte l’Évangile de Jésus-Christ.
Pour le lecteur de ce traité, destiné à être largement diffusé dans notre pays, ses dernières lignes lui adressent un appel bien clair :
« Si le Coronavirus nous oblige à nous poser des questions sur ce qui est important dans la vie, ici et maintenant, et sur ce qui vaut la peine de connaître avant qu’il ne soit trop tard, alors ce mal n’aura pas été inutile pour nous. Il faut parfois un grain de sable pour bloquer la mécanique et nous obliger à l’arrêt, à la réflexion et aux bonnes décisions.
Cette pause devient salutaire si elle peut nous orienter vers une découverte de la Bible et de son message qui transcende les siècles et ouvre sur la vie, et la vie éternelle.
Le résumé de toute la Bible se trouve dans les Évangiles, au travers des actes et des paroles de Jésus-Christ.
Le rencontrer – car il se rencontre et se laisse rencontrer – c’est saisir la vie, au-delà de toutes les circonstances. Laissez-vous contaminer par l’Amour et la bienveillance de Dieu, manifesté par Jésus-Christ : vous trouverez la guérison parfaite. »

Ne pensez-vous pas que le plus beau cadeau de Noël à faire de la part de tout le peuple de Dieu, serait d’offrir ce message au plus grand nombre de nos concitoyens ?
Pensez-vous, qu’à titre personnel ou en église, sa diffusion mérite tous nos efforts ?
Cela concerne ceux avec qui nous ne pourrons pas célébrer Noël ensemble, peut-être ceux que nous n’aurons pas l’occasion de revoir bientôt ou croiser lors de nos déplacements !
N’hésitez donc pas à vous munir dès à présent d’une quantité prévisionnelle suffisante de ces importants « messages de vie ».

Ce courrier porte aussi un traité pour les enfants de vos connaissances, afin que le sens de Noël, dont ils attendent quelque chose, leur soit connu. Ce dépliant intitulé « Quoi ? », est également à votre disposition, pour vous-mêmes et pour votre église. Nul doute que la naissance du Seigneur-Jésus mérite d’être clairement recentrée face à tous les appels économiques de ce monde.
Guillaume Apollinaire disait qu’à Noël, il est grand temps d’allumer les étoiles. Nous croyons pourtant qu’il est grand temps d’annoncer le Sauveur du monde !
A vous qui avez cette lettre sous les yeux, vous êtes « oeuvriers » dans cette grande marche vers la dernière famille de la terre. « Envoyés de Dieu » vers ceux qui vous entourent, vers vos proches, vous êtes aussi de « ceux qui envoient des envoyés ». Par votre fidèle intercession et par votre soutien financier, tout ce que vous faites nous permet d’envoyer toujours plus de messages d’espoir.

Il y a un chant ancien que j’aimais tellement chanter à l’église et qui disait : « Serrons nos rangs autour de notre maître, soyons unis, la victoire est à nous ».
C’est exactement ce que nous faisons, tous ensemble, et particulièrement en ce mois où le cœur de Dieu est à découvert.
Merci d’être une part active dans ce beau ministère, à la Gloire de Celui qui a tout donné par amour.
Que Dieu nous accorde la paix et nous permette de communiquer prochainement.
Avec l’affection fraternelle de toute l’équipe.

 

PS : Avançons donc ensemble vers Noël avec respect et joie. Avançons vers Noël à genoux, priant chaque jour pour l’œuvre qu’il nous a confiée et particulièrement chaque jour du mois à l’aide des propositions jointes à cette lettre. Cet enfant qui a grandi parmi nous et qui est le Sauveur de nos âmes, c’est Jésus : Il est le Christ qui nous aime et qui nous missionne.

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour