Bien chers amis,

La CMM est en deuil !
Edoh Fiozandji, ce grand serviteur de Dieu en Afrique nous a quittés brutalement le 16 juin dernier à la suite d’un AVC. Sa famille, de nombreux proches et amis l’ont accompagné samedi 3 juillet dans son village natal de Midawokopé pour déposer son corps, là où il a vu le jour et là où son ministère fécond a commencé. Comme l’on dit là-bas, le grand baobab s’est couché.

Je souhaitais vous le dire par ces lignes en ce mois de rentrée car depuis tant d’années nous prions pour lui et pour tout le travail qu’il a accompli avec la CMM, accélérant la progression de l’Évangile dans toute l’Afrique de l’Ouest. Mais en même temps, qu’y a-t-il de plus difficile, de plus délicat, que d’épancher son cœur sur le papier et d’en confier ainsi sa tristesse pour un frère, un ami disparu ? C’est à sa disparition que l’on mesure la véritable dimension d’un être. Que l’on mesure aussi l’affection qui nous liait…

Avec toute la consolation et l’espérance que Dieu nous assure, nous demeurons dans la paix pour l’avenir de ce qu’il a laissé inachevé et de tous ses collaborateurs et Agents CMM qui sont à l’œuvre au Togo et sur l’ensemble des pays limitrophes. Jésus a dit : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt ; et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais ». Il va falloir malgré tout, faire sans Edoh mais ce serait aussi lui manquer de respect que de ne pas y parvenir.
Edoh était devenu avec les années, un grand organisateur, un infatigable évangéliste capable de mobiliser des foules de chrétiens pour aller au contact de tous les villageois d’un secteur défini, quelles que soient les difficultés locales, avec l’Évangile en mains et sur les lèvres.
Par milliers des Agents CMM se sont ainsi levés dans la fidélité à ce qu’ils avaient reçu.
Nous ne les abandonnerons pas !

Avec toute notre équipe nous avons souhaité vous en dire un peu plus sur l’histoire miraculeuse de ce jeune garçon, né dans un minuscule village et fils de sorcier. Depuis ce petit coin du monde, il fut en bénédiction à tout un peuple et son influence a traversé les frontières pour de nombreuses CMM, au-delà des mers.

Par ailleurs, ce courrier veut aussi porter vers vous notre appel vibrant à poursuivre, plus que jamais, votre soutien fidèle dans l’offrande et la prière, pour tous les Agents CMM qui consacrent à plein temps toute leur énergie et leur zèle à l’annonce de l’Évangile.
Oui, nous ne les abandonnerons pas !
« Lorsque tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles. Et tu seras heureux de ce qu’ils ne peuvent pas te rendre la pareille ; car elle te sera rendue à la résurrection des justes ». Luc 14:13

Avec toute notre affection reconnaissante et fraternelle,

Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour