le 1 septembre 2021 par cmmadmin

Bien chers amis,

La CMM est en deuil !
Edoh Fiozandji, ce grand serviteur de Dieu en Afrique nous a quittés brutalement le 16 juin dernier à la suite d’un AVC. Sa famille, de nombreux proches et amis l’ont accompagné samedi 3 juillet dans son village natal de Midawokopé pour déposer son corps, là où il a vu le jour et là où son ministère fécond a commencé. Comme l’on dit là-bas, le grand baobab s’est couché.

Je souhaitais vous le dire par ces lignes en ce mois de rentrée car depuis tant d’années nous prions pour lui et pour tout le travail qu’il a accompli avec la CMM, accélérant la progression de l’Évangile dans toute l’Afrique de l’Ouest. Mais en même temps, qu’y a-t-il de plus difficile, de plus délicat, que d’épancher son cœur sur le papier et d’en confier ainsi sa tristesse pour un frère, un ami disparu ? C’est à sa disparition que l’on mesure la véritable dimension d’un être. Que l’on mesure aussi l’affection qui nous liait…

Lire →

août 2021

le 2 août 2021 par cmmadmin

Bien chers amis,

En juin dernier à Miami en Floride, un immeuble de 12 étages s’est effondré en pleine nuit, entraînant dans la mort des dizaines de personnes endormies, sans compter de nombreux disparus de tous âges. Dans ce chaos effroyable, la voix hurlante d’une femme paniquée vient de saisir d’effroi les sauveteurs dépassés par la tâche de déblaiement :
« Ma fille a disparu. A l’aide, aidez-moi à la retrouver ! »

Il n’y a certainement pas beaucoup d’autres situations qui puissent déclencher un appel d’une telle urgence, d’une telle angoisse… Lorsqu’un père ou une mère réalise que l’un de ses enfants n’est pas présent, toute la vie bascule vers un autre niveau d’urgence.
La famille, le voisinage, les amis, les services sociaux, la police, tout le monde se mobilise. Les activités prévues et les programmes habituels passent au second plan.
Il faut en priorité retrouver l’enfant qui a disparu.

Quand un enfant est perdu, on n’économise ni ses forces, ni les plans à mettre en œuvre. Les services d’urgence déploient les grands moyens, les médias sont sollicités, les équipes de secours se mettent en route. Et c’est précisément ce qui doit se faire, car rien n’est plus important que la vie humaine.
Chercher ce qui est perdu est une réaction bien naturelle, un comportement biblique aussi…

Lire →

juillet 2021

le 30 juin 2021 par cmmadmin

Bien chers amis,

« Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d’Aser. Elle était fort avancée en âge, et elle avait vécu sept ans avec son mari depuis sa virginité. Restée veuve, et âgée de quatre vingt-quatre ans, elle ne quittait pas le temple, et elle servait Dieu nuit et jour dans le jeûne et dans la prière. Étant survenue, elle aussi, à cette même heure, elle louait Dieu, et elle parlait de Jésus à tous ceux qui attendaient la délivrance de Jérusalem. » Luc 2. 36-39

Anne est un personnage incontournable de la Bible. Un exemple, un modèle si souvent prêché.
Âgée de 84 ans, elle était fidèle dans sa piété, dans sa vie de prière et dans son témoignage.
C’est une référence.
Permettez-moi d’affirmer qu’il y a encore des « Anne » aujourd’hui…

Lire →

juin 2021

le 28 mai 2021 par cmmadmin

Bien chers amis,

Le barbier de Martin Luther prit un jour la liberté de poser à son éminent client la question suivante : « Docteur Luther, comment priez-vous ? »
Le grand réformateur prit très au sérieux la demande de son coiffeur et lui répondit par écrit une très longue lettre de 40 pages. Elle fut publiée au printemps 1535 sous le titre :
« A un bon ami, une manière simple de prier ».
Elle commençait ainsi : « Cher maître Pierre, voici ce que j’ai de meilleur à vous dire.
Que notre Seigneur Dieu vous accorde ainsi qu’à quiconque, de faire mieux que moi. »
Il y ajoutait plus loin : « Il est bon que la prière soit notre première et notre dernière occupation de la journée… Veillons à ne pas nous laisser détourner d’elle sous prétexte que telle ou telle tâche est plus urgente… ». Par une succession de conseils pratiques sur sa vie de prière, Martin Luther ne manqua pas d’inviter son ami à prier sans cesse, avec rigueur et selon les Ecritures.
Au cours des années et mois récents, la CMM s’est associée à de tels encouragements, insistant particulièrement sur l’invitation de l’apôtre Paul : « Priez pour tous ceux qui appartiennent à Dieu… » et « Intercédez en même temps en faveur de nous afin que Dieu nous donne des occasions d’annoncer sa Parole… » (Eph. 6:18 ; Col. 4:3).
Nous faisons ainsi de notre mieux !

Lire →

avril 2021

le 31 mars 2021 par cmmadmin

Bien chers amis,

C’est le jeudi 18 février dernier, un peu avant 22 heures et après sept mois de croisière spatiale, que le nouvel astromobile rover « Perseverance », s’est posé brillamment sur la planète Mars, au terme de 7 minutes d’angoisse. Ce succès, sans faille et sans casse, a alors provoqué chez les équipes techniques restées sur terre, un immense cri de soulagement et de joie : « Il est vivant, Il est vivant ! ».
C’est ce même cri de délivrance qui m’est immédiatement venu en mémoire. Le cri des disciples, lorsque le tombeau de Jésus fut découvert vide et que l’Ange leur ait confirmé que celui qu’ils cherchaient était vivant… Rappelons-nous que le premier dimanche du mois d’avril cette année, c’est celui de Pâques ! Pour nous, comment serait-il possible d’en oublier sa valeur et son prix infinis ?

Et pourtant, la méconnaissance sur le sens de cette célébration essentielle est dramatique pour beaucoup de nos compatriotes. Ils ne semblent retenir d’elle que celle d’un pont prolongé ou alors, en s’excusant, ils s’avouent victimes d’une amnésie culturelle générale…

Lire →

mars 2021

le 26 février 2021 par cmmadmin

Bien chers amis,

Non sans peine ni sans difficultés, l’année passée a vu plusieurs amis importants pour la CMM quitter ce monde, pour une délivrance et un repos bien mérités…
L’un d’entre eux nous avait laissé un message si important qu’il est impossible de le voir partir sans le partager avec vous. Ce message était un résumé de vie consacrée et un défi fulgurant, issu de sa lecture du second livre des Rois (6:24-33 et 7:1-20) :
Ça va mal, là-bas !
Depuis quelques temps, la ville de Samarie est assiégée par les Syriens et il n’y a plus rien à manger. Deux femmes seraient même devenues anthropophages, et elles auraient été jusqu’à manger l’enfant de l’une d’elles… Cela veut dire qu’il n’y avait plus rien à manger pour se nourrir, ni pour les adultes, ni pour les enfants, ni pour les bien-portants, ni pour les malades !
Cela se passe au temps d’Élisée le prophète. Par son intermédiaire, le Seigneur a déjà accompli bon nombre de choses extraordinaires. Et ça continue…

Lire →

juin 2018

le 27 juillet 2018 par cmmadmin

Être heureux comme Dieu en France !

En voilà une expression bien étonnante que nos amis allemands aiment beaucoup employer !
En fait, elle fut reprise de la formule yiddish à une époque où, en Europe, seule la France avait émancipé les juifs et les avait mis au rang de citoyens de plein droit.
« Glücklich wie Gott in Frankreich » exprime pour eux la douceur de vivre et la tranquillité d’esprit. A les entendre, il semblerait que Dieu réside au milieu de 66 millions de Français dans une satisfaction totale, une attente comblée, comme nulle part ailleurs…

Lire →

mai 2018

le 7 mai 2018 par cmmadmin

« Comme ils sont les bienvenus,
…les pas du messager
qui nous met à l’écoute de la paix,
qui porte un message de bonté,
qui nous met à l’écoute du salut,… »
(Esaïe 52:7)

Lire →

avril 2018

le 3 avril 2018 par cmmadmin

Ce mois d’avril commence par un dimanche et c’est celui de Pâques !
Pour nous, comment serait-il possible d’en oublier le sens et la valeur ?
Et pourtant, la méconnaissance sur le sens de cette célébration essentielle est dramatique pour beaucoup de nos compatriotes. Ils ne semblent retenir d’elle que celle d’un pont prolongé ou alors, en s’excusant, ils s’avouent victimes d’une amnésie culturelle générale…

Lire →

mars 2018

le 2 mars 2018 par cmmadmin

Le barbier de Martin Luther prit un jour la liberté de poser à son éminent client
la question suivante : « Docteur Luther, comment priez-vous ? »
Le grand réformateur prit très au sérieux la demande de son coiffeur et lui répondit par écrit une très longue lettre de 40 pages. Elle fut publiée au printemps 1535 sous le titre :
« A un bon ami, une manière simple de prier ».
Elle commençait ainsi : Cher maître Pierre, voici ce que j’ai de meilleur à vous dire.
Que notre Seigneur Dieu vous accorde ainsi qu’à quiconque, de faire mieux que moi. »
Il y ajoutait plus loin : « Il est bon que la prière soit notre première et notre dernière occupation de la journée…

Lire →
Pour aller plus loin ensemble et recevoir
nos informations régulières et sujets de prière pour chaque jour